Nos poils et l'épilation : quelle repousse sur quelle zone ? Les poils incarnés : d’où ça vient et comment s’en débarrasser ?

Les poils incarnés : d’où ça vient et comment s’en débarrasser ?

SHARE
Poil incarné (ou inclus)
Un poil qui pousse sous la peau - ou poil incarné - c'est ça....

On ne les connait que trop bien ces poils qui s’ingénient à ne jamais sortir et à nous faire subir 1000 tourments : les poils inclus ou incarnés !

J’ai posé la question à ma spécialiste du poil en tous genre (cf. l’article « les poils, à quoi ça sert ? »), le Dr Pannetier et voici ses réponses.

 

Poil incarné (ou inclus)
Un poil qui pousse sous la peau, c’est ça…


Cet article s’articule en plusieurs parties :

Les poils inclus, d’où ça vient ?

La plupart du temps, les poils inclus viennent de régions du corps où les poils sont légèrement courbes – donc souvent les poils pubiens – mais pas uniquement.

Habituellement, quand un poil est arraché, il repousse normalement.

Mais les poils de ces régions-là, s’ils ont été cassés à l’intérieur, au lieu de ressortir normalement ils vont pousser en-dessous de la peau. Cela va produire une réaction car la peau ne tolère pas qu’un poil soit à l’intérieur.

Ceci peut paraître étonnant car on pourrait par exemple greffer la main d’un individu sur sa joue : s’agissant du même organisme, il n’y aurait pas de risque de rejet.

Or ceci n’est plus valable pour tout ce qui possède une couche cornée : les cheveux, les ongles, les poils.

Lorsqu’ils se trouvent à l’intérieur de la peau, c’est comme si on avait une épine.

 

Poils incarnés chez les hommes
Et oui, les hommes aussi ont des poils incarnés !

 

Poil inclus = corps étranger

La nature est bien faite, quand il y a un corps étranger, elle réagit :

  • soit elle l’expédie vers l’extérieur ou vers un organe creux
  • soit elle le neutralise

Dans un 1er temps, le corps humain va donc essayer d’envoyer le poil inclus vers l’extérieur et de le faire remonter à la surface afin qu’il soit éliminé.

Mais c’est sans compter avec les femmes…

Pour les femmes, un poil inclus est un ennemi.

Dès qu’elles aperçoivent un poil inclus, les femmes se transforment en guerrières, et même les plus douillettes sont capables de se faire des choses terribles et de s’abîmer la peau pour les retirer… ça leur laisse parfois des traces définitives.

le poil incarné, ennemi de la femme
le poil incarné, ennemi juré !

 

C’est un réflexe que l’on appelle le grooming.

Poils inclus et kyste

Quand la nature ne peut pas repousser le poil vers l’extérieur, elle le neutralise en l’enkystant.

Elle crée alors une sorte de petite coque autour du corps étranger pour l’empêcher de se balader librement dans le corps.

Si des bactéries sont également prises dans le kyste, cela peut générer un bouton voire même un abcès.

Ceci est particulièrement vrai sur la zone interne du maillot, qui peut amener directement au bloc opératoire avec drainage et mèches…  Ce genre de mésaventure peut malheureusement durer assez longtemps et créer des cicatrices très disgracieuses.

Donc, par pitié, un poil inclus, il faut le laisser vivre !

 

Le poil incarnés et le grooming

Epouillage chez les singes
Epouillage chez les singes

Le grooming, c’est une sorte de réflexe ancré dans notre cerveau qui consiste à aller fouiller à la surface de la peau pour en retirer les corps étrangers.

On retrouve ce réflexe principalement chez les femmes.

On en a comme exemple flagrant l’épouillage des singes qui, bien plus que de manifester leur affection et leur degré de dépendance, sert avant tout à retirer les parasites (les puces, les tiques, etc.).

Ce grooming-là est très développé chez les femmes parce que ce sont elles qui originellement, s’occupaient des petits. Cela peut aussi se retrouver lorsque la femme va ôter les impuretés et autres points noirs de la peau de son compagnon.

Celui-ci va naturellement se laisser faire car il a intégré lui aussi que c’est la femme qui s’occupe de la gestion de la surface de la peau 🙂

C’est donc un réflexe archaïque bien ancré.

 

Que faire quand on a un poil incarné ?

Dans l’idéal, il faut s’armer de patience et de sagesse, et ne pas y toucher : les poils incarnés vont remonter à la surface de la peau et voire même sortir pour une partie d’entre eux.

Il faut bien comprendre que les manoeuvres de type gommage et gant de crin sont tout à fait inefficaces puisque les poils inclus se situent en-dessous de la couche cornée (couche supérieure de la peau).

Les rechercher en-dessous signifie que l’on produira une lésion… et que l’on s’abîmera la peau.

Donc idéalement, on attend que le poil sorte et là, on l’attrape.

 

Pour éviter que cela ne se reproduise

Sur les zones où il y a tendance à y avoir des poils incarnés – souvent la zone interne du maillot ou la face externe des mollets – et pour lesquelles on a du mal à ne pas s’épiler, mieux vaut se raser plutôt que d’utiliser la cire ou pire encore l’épilateur électrique.

En effet, souvent ces techniques ont tendance à les casser…

 

 

Les poils incarnés : d’où ça vient et comment s’en débarrasser ?
4.3 (85.33%) 15 votes

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here