Les hommes prennent soin d'eux ! Epilation des poils pubiens chez les hommes : interview d’une première fois...

Epilation des poils pubiens chez les hommes : interview d’une première fois en institut

SHARE
épilation du pubis chez l'homme
Classiquement, voici les 4 différentes foirmes d'épilation du pubis chez les hommes

Hello à tous et toutes,

Voici un nouvel article dédié à ces messieurs 😉

Cette fois, il s’agit d’une interview de Benoît, qui nous raconte comment s’est déroulée sa première fois, lorsqu’il est allé se faire épiler dans un institut.

Bonne lecture à tous, et messieurs, ceux qui sont les plus timides et n’ose pas encore, vous allez voir que ça se passe très bien 😉

Pour vous situer un petit peu, Benoit était intervenu sur un précédent l’article où nous passions en revue les différents épilateurs pour le pubis des hommes.

Entretemps, il est allé demander à un institut de beauté – et je vous prie de saluer ici son courage, parce que beaucoup d’hommes n’osent pas franchir ce pas – et répond très gentiment à plusieurs de mes questions à ce sujet 😉

Un grand merci à lui pour ça et passons tout de suite aux questions !

épilation du bikini au masculin
Un exemple de mailllot de bain pour homme, à porter une fois le bikini épilé

Interview au masculin : « Je me suis fait épiler le maillot en institut »

« Salut Léa !

Comme promis petit retour d’expérience suite à ma toute première visite en institut…

Tout d’abord je m’étais renseigné auprès de divers institut pour savoir si ceux à côté de chez moi pratiquaient l’épilation du maillot intégral masculin. Au bout du 2e institut je trouvais mon bonheur et prenais donc rendez-vous.

Aucune consigne particulière ne me fut donné, donc je me suis présenté à mon rendez-vous, tel que j’étais, c’est-à-dire :

  • toison pubienne tondue
  • et le reste en cours de repousse de ma dernière épilation manuelle. »

 

Léa : Pour information, Benoît s’épile habituellement le maillot (et le reste) à l’aide d’une pince à épiler… c’est un warrior !

épilation à la pince à épiler
Moi, j’suis un vrai bonhomme, j’m’épile à la pince à épiler !

Nu devant l’esthéticienne

« Sortant du travail j’avais quand même pris soin de prévoir de petites lingettes pour rafraîchir la zone… Le respect ça ne coûte rien.

Bref ! Une fois sur place, la jeune femme me fait entrer dans la pièce, et à ma grande surprise, ne me propose pas de string d’épilation comme on peut en voir sur certaines photos/vidéos se déroulant en institut.

La jeune femme m’explique qu’ici on ne se prend pas la tête là-dessus et que les esthéticiennes ont l’habitude.

On ne se prend pas la tête ici, nos esthéticiennes ont l’habitude d’épiler des pubis masculins comme féminins.

Je me retrouve donc sans le bas le service 3 pièces exposé, face à une femme que je ne connais pas… mais ça n’est pas si désagréable que ça. J’ai un petit côté exhib’ qui ressort 😉

Elle me demande ensuite ce que je veux qu’elle retire. Et le chantier commence.

J’ai demandé qu’elle retire tout sauf le pubis, mais en le redessinant quand même un peu.

 

L’épilation pour mettre le sexe masculin en valeur

Au final, on a « redéfinit l’espace » en marquant une séparation entre la pilosité ventrale, celle du haut des cuisses et le pubis, pour bien identifier la zone à mettre en valeur, à savoir mon sexe.

Contour du pubis

Elle fait le contour du pubis à la cire orientale classique et bandelettes.

Pour le contour, elle applique une cire très chaude, au roll-on. Elle retire les autres poils du haut des cuisses avec des bandelettes froides qu’on fait tiédir sur la peau avant d’arracher.

Base du pénis et testicules

Elle utilise une cire spéciale qui se solidifie et qu’elle retire à la main sur la base du pénis et sur les testicules.

À la base du pénis, c’était une cire chaude mais beaucoup moins chaude que celle utilisée pour le pubis et le haut des cuisses. Et surtout d’une nature différente : pour le pénis et les testicules, elle attendait 20-30 secondes que ça se solidifie en une sorte de matière caoutchouteuse. Et ensuite elle gratait pour décoller un coin et tirait pour arracher les poils.

Pendant toutes ces opérations, elle me demande de la seconder pour tenir mon pénis vers la droite, la gauche, le haut, le temps
qu’elle applique la cire.

Au final, elle ne manipule absolument pas mon sexe, et touche à peine mes testicules si ce n’est pour décoller quelques poils réfractaires.

Niveau douleur, ce n’est certes pas très agréable mais ce n’est pas non plus intenable.

Je reconnais que je ne suis pas spécialement douillet, ce qu’elle m’a confirmé quand je lui ai expliqué que jusque-là je m’épilais à la pince.

Un résultat d’une douceur incomparable

Pour finir, elle m’a proposé une noisette de crème pour hydrater ma peau, en me conseillant de ne pas faire de gommage avant 2 semaines.

Le résultat est d’une douceur incomparable. Si quelques poils ont échappé à la cire l’ensemble est globalement bien fait et très
professionnel. Je ne regrette pas d’avoir franchi le pas.

Conseil à adopter par contre : réduire la longueur des poils afin que l’arrachage soit moins douloureux !

Voici une photo prise un mois après l’épilation :

épilation du pubis au masculin
Voici l’épilation du pubis de Benoît un mois après son passage en institut
Pudiquement, cette photo ne montre pas le pénis pour éviter de choquer un public non averti.

 

J’y suis retourné un nouvelle fois pour une épilation totale cette fois

Suite de mes aventures dépoilantes. Cette fois, je n’ai pas eu le temps de préciser à mon esthéticienne que je souhaitais garder le pubis.

Du coup, je n’ai maintenant plus un seul poil !

C’est chouette mais du coup je n’ai pas de nouvelle coupe originale du pubis ! »

 

Léa : La bonne nouvelle, c’est que tu vas maintenant pouvoir te mettre au string 😀

 

épilation totale homme string
L’épilation est forcément totale chez un homme qui porte le string

 

Un grand merci à toi Benoît pour toutes ces informations, en espérant que cela rassurera ceux qui hésitent encore à aller faire un tour en institut 😉

 

Epilation du pubis masculin au laser

Et pour ceux qui préfèrent les méthodes d’épilations plus définitives, voici une vidéo d’épilation au laser :

 

 

Vous verrez que les zones telles que le pénis, le scrotum, les bourses, le sillon inter-fessiers sont camouflées pour éviter de choquer le public.

 

Et vous, vous vous épilez le pubis ? Racontez-nous quelle forme vous préférez pour un homme en commentaire 😉

A bientôt !

 

Epilation des poils pubiens chez les hommes : interview d’une première fois en institut
4.86 (97.14%) 7 votes

26 COMMENTS

  1. Chouette article, débridé et pas guindé, sur une pratique « confidentielle » mais tellement usitée chez les mecs ! Je n’ai plus de poils sur le pubis, le scrotum, la verge et le sillon fessier depuis des années. Je suis bien comme ça, sans aucun poil et je constate que mes partenaires, masculins comme féminins, apprécient particulièrement !
    Etre dépoilé, quel bonheur !

    • Hey,
      Merci Serge pour ce commentaire !
      Après, tous les goûts sont dans la nature, pour mon homme j’aime bien qu’il reste quelques poils quand même personnellement, mais bien défrichés par contre ! 😀

    • Bonjour Serge,

      Faisant des recherches sur le sujet, je viens de tomber sur cette série d’échanges entre Léa et toi. Je trouve tes posts très intéressants… mais contrairement à toi, je n’ose pas trop en parler « ouvertement »… Est-il possible de se parler en privé ? par mail ?
      Toff

      • Hello Toff,
        Si Serge est ok, je vous mettrais en relation, no problem 🙂
        Mais tu sais, tu peux parler tranquillement, ici : personne ne sait qui tu es, et je suis sûre que ça viendrait en aide à d’autres qui se posent sûrement les mêmes questions que toi 🙂
        Allez, vas-y, lance-toi, ça ne craint rien 🙂

      • Bonjour Toff,
        Evidemment que j’accepte de communiquer avec toi !
        Sollicitons Léa afin de nous mettre en contact en te communiquant mon adresse de messagerie.
        J’attends tes messages.
        Serge

  2. Mais il m’en reste…sur la majeure partie du corps, mais j’ai la chance de ne pas avoir une pilosité d’ours ! Ouf ! Je ne suis épilé que sur les parties dites « intimes » de mon anatomie, car en effet, un homme intégralement épilé me fait penser à un poulet plumé ! Ha Ha…

    • Tout à fait d’accord avec toi ^^
      Personnellement, limite je trouve que ça donne un petit côté chirurgical… mais bon, je me répète, CHACUN SES GOÛTS 🙂 !

  3. Oui, mais là il ne s’agit pas d’épilation chirurgicale pour éviter l’infection, mais de décider personnellement d’être épilé, pour son agrément personnel et celui de ses partenaires aussi !
    Point trop n’en faut certes, mais pour mon cas, il serait impensable que je revienne au bush !

  4. Chacun sa manière de nommer la « chose », mais quel que soit l’appellation qu’on donne, nous sommes d’accord que la « touffe à la papa » c’est bien terminé ! Que ceux qui n’osent pas parce que ça fait « tapette », les « vrais hommes » (hum hum…), devraient essayer l’agrément qu’on peut ressentir sans ces poils, sources d’odeurs et de bactéries !

    • Heu… hum… alors autant je suis bien d’accord avec le côté esthétique d’un homme et d’une femme qui prennent soin de leur « apparence poilistique », autant je t’arrête tout de suite sur les histoires d’odeur et de bactéries.
      Certains poils sont effectivement des marqueurs de l’odeur, mais ce n’est pas le cas de tous (pubis, aisselles principalement). Et surtout, l’odeur est liée à une macération bactérienne, ce qui n’a rien à voir avec le nombre de poils mais plutôt avec la qualité de l’hygiène.
      Quant aux bactéries, la glande sébacée – qui se jette dans le poil – produit un film gras qui protège et isole la peau : elle crée un milieu favorable à la flore de la peau – constituée de elle-même de petites bactéries.

      Voilà voilà pour la petite minute scientifique ^^
      Si tu veux pus d’infos, j’explique ici tout sur l’utilité des poils si ça t’intéresse 🙂

      A bientôt 🙂

  5. Je savais déjà ce que tu me dis à propos des poils et de leurs différentes fonctions. N’oublions pas que nous ne sommes que des animaux évolués ! Tout ce que tu écris est vrai, mais reconnaissons que la présence de poils abondants et la sudation générée (que tu appelles « macération bactérienne), favorisent la prolifération de bactéries et donc d’odeurs, et cela même si on a une bonne hygiène corporelle. Certes, une personne fâchée avec la douche dégagera forcément plus d’odeurs (berrkkk) qu’une qui se lave, mais une personne propre et épilée sentira moins mauvais qu’une similaire en hygiène, mais avec encore ses poils, c’est évident ! 😉

  6. C’est bien, tu ris à mes plaisanteries ringardes !
    Mais comme tu me sembles être une « experte es-poils » je me permets de solliciter ton savoir exhaustif sur le sujet !
    Je suis épilé, comme tu l’as compris, et je vais en institut pour faire disparaitre mes poils. La repousse est plus lente qu’avec une tondeuse ou un rasoir, mais quelquefois, ma pilosité est en repousse, je n’ai pas prévu de rendez vous à l’institut et…j’ai une soirée sympa qui se profile…!!!
    Arfff…!
    Pour pallier à cet inconvénient, j’ai pensé au dépilatoire…
    Mais je n’ai aucune connaissance en la matière !
    Pourrais-tu m’éclairer de tes lumières ?
    Dans mon esprit, les dépilatoires puent, peuvent être allergènes et, surtout, pas efficaces.
    Qu’en penses tu de ton côté et si tu pouvais m’indiquer un produit adapté aux poils masculins, qui ne pue pas trop et qui soit efficace…
    Merci d’avance !

  7. Idée à retenir, de plus je l’ai vue en vente dans le carré hygiène d’un hypermarché; facile et pas cher pour pallier aux petit imprévus !
    Je crains toutefois l’odeur car j’ai le souvenir de ma sœur qui s’épilait avec une crème et ça empestait partout ! J’espère qu’avec le temps ça aura évolué dans ce sens…?
    Bientôt le 31 décembre, on va essayer…!!!
    Je te tiens informée, bonne fin d’année !

  8. Bonjour Léa et bonne année à toi aussi, il n’est pas trop tard !
    J’ai donc testé la crème dépilatoire Nair et je peux dire que…ça a été une vraie catastrophe !
    D’abord, l’odeur…! Autant ne pas prendre de gants pour dire franchement que…ça pue ! On se demande quel est le composant qui donne cette abominable odeur, qui reste dans les narines longtemps après l’avoir utilisée…?
    Ensuite, même en en mettant une couche suffisante pour couvrir la surface totale de la zone à épiler, certains poils persistent et j’ai horreur de la pince à épiler sur cette partie du corps.
    Pour finir, malgré un test sur mon avant bras, j’ai ressenti une sensation de brulure, surtout à la base du scrotum…
    Verdict assez négatif de ma part, mais peut être ai-je la peau trop sensible et les poils trop récalcitrants, en plus de mes narines…!!!

    • Oh My God !!
      En effet, t’as pas aimé du tout ^^
      Bon, pour l’odeur, ok, chacun ses goûts. Plus embêtant, la sensation de brûlure… c’est étonnant, surtout si le test sur le bras n’avait rien révélé…
      Bref, je suis désolée que ça t’ai pas convenu… je vais me renseigner pour t’en conseiller un autre si tu veux ?
      Sinon, si tu en trouves un qui te convient mieux n’hésite pas à revenir me le dire !
      A bientôt !

  9. Salut Léa,
    Après ma mésaventure avec la crème Nair, je n’en ai pas parlé qu’à toi. Un de mes amis, qui s’épile aussi, avait eu les mêmes problèmes que moi avec cette crème et lui, n’étant pas adepte du salon d’esthétique a passé pas mal de temps à rechercher « the » crème qui lui conviendrait. Après de loooooongues journées laborieuses, il a trouvé !!! Mousse Menépil Intime de chez Mencorner (17,90€). D’après lui, pas de meilleur produit que celui-ci et de plus, avec une chouette parfum de thé vert. Je l’ai commandé sur le site, je t’en reparle dès que… A+

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here